fr en
Avertissement !

Ce site est réservé à un public majeur et averti, il propose un contenu à caractère pornographique à des personnes âgées de plus de 18 ans.
En cliquant sur "ENTREE" vous certifiez avoir pris connaissance des obligations suivantes :

- Etre majeur selon les lois françaises et que ces lois vous autorisent à accéder à ce service.
- A ne pas diffuser le contenu de ce service qui est la propriété de l'éditeur.
- A ne pas faire connaître ce service à des mineurs, sous peine de sanctions pénales.
- A ne pas poursuivre l'éditeur de ce service pour toute action judiciaire.

  • logo1
  • logo2
  • logo3
  • logo4
  • logo5
  • logo6
  • controle parental
Edito

Par Boucles d'or

Porn to be Wild

Voir ses articles

Chroniques Quand le cinéma traditionnel pompe (bien) le porno # 2

Quand le cinéma traditionnel pompe (bien) le porno # 2

Nous continuons notre investigation dans le cinéma traditionnel. Après Sin City et Crash, place aujourd’hui aux films : Le diable au corps et 9 semaines et demi !

3. Les fellations sont rares dans le cinéma traditionnel, et c’est bien dommage ! Comme je n’ai pas réussi à trouver de lien valide menant vers la scène – qui fit scandale – entre Chloë Sevigny et Vincent Gallo dans The Brown Bunny (Vincent Gallo, 2004), je mets celle, plus timide, issue du film Le diable au corps (Marco Bellocchio, 1986). Cette scène aussi a fait scandale à sa sortie. L’inconscient collectif aurait-il un problème avec cette pratique ? Rhooooo qu’est-ce que je vais chercher!!

http://www.nouvellestentations.com/videos/le-diable-au-corpsde-marco-bellocchio-extrait

4. Je ne pouvais pas passer à côté du film culte 9 semaines ½ (Adrian Lyne, 1986) . Il y a le choix, mais je n’aime pas trop jouer avec la nourriture, j’ai donc plutôt opté pour l’amour sous la pluie (un fantasme en ce qui me concerne ; car dans les fantasmes, pas de risque de pneumonie).

2 reponses

  1. Ali 22 janvier 2013 at 07:38

    salut Jean-Marie. Uniquement e0 cause du ou des gouvernement(s)? je ne dis pas e7a. je dis (en frgnliaie peut-eatre) que c’est aussi e0 cause des universitaires eux-meames qui sont assez satisfaits d’une situation qui, dans le fond, ne leur va pas mal. Ils se justifient en disant qu’ils font de la recherche. Je dis : certes, mais tous ne peuvent en faire, et pour cause, puisqu’il y a de nos jours de tels empeachements e0 effectuer une recherche digne de ce nom. Donc de fait, beaucoup d’universitaires ne font pas de recherche (souvent par de9couragement) mais leur statut leur convient. Faire plus de pre9sence d’enseignement e leur conviendrait pas, or c’est ce qu’il faudrait, e0 mon avis, si on veut une universite9 digne d ece nom. L’e9volution aurait pu apporter des choses inte9ressantes (apre8s tout dans d’autres pays, l’universite9 et la recherche ont l’air de bien fonctionner), seulement, comme toutes les soi-disant re9formes de S. et son re9gime, les structures mises en place ont e9te9 bacle9es, place9es sous la direction de gens dont le principal me9rite e9tait l’infe9odation promise ou ave9re9e) au pouvoir. Nous sommes donc en ce moment dans une situation de re9el blocage (en plus, les nouvelles structures ont probablement e9te9 sous-dimensionne9es, ce qui les empeache de fonctionner normalement).Les petits enfants en Chine? Qui sait . dans vingt ans ce sera peut-eatre le salut, si rien ne change ici .

    Répondre
  2. Kane 22 janvier 2013 at 15:04

    >Alain L. votre sujet ne me semble pas re9barbatif ; il soule8ve en moi deuips sa parution, un tel tsunami inte9rieur que je me demandais par quel biais l’aborder.D’of9 mon choix de Cythe8re.Enseigner c’est pour moi un des plus beaux me9tiers du monde. Avec mae7on, be2tir et paysan, semer. Vision bucolique du monde.Mais la structure est tellement hypocrite, base9e sur des copinages et pas sur la re9alite9 des compe9tences de chacun, fonde9e sur des faux-semblants, que je ne me sens pas appartenir e0 la sacro-sainte corporation.Les ex-instituteurs, oui, ils ont encore un fort sentiment d’appartenance aux hussards noirs de la Re9publique, mais les autres .trop berk.Sauf, parfois, de-ci de-le0, une perle noire de la Baltique rencontre9e, au de9tour d’un cours. Une prof enseignant le the9e2tre e0 Aix. Un autre enseignant la linguistique finno-ougrienne aussi e0 Aix. Un vieux monsieur lumineux qui m’a enseigne9 durant un an.Entre les deux, les profs, scle9rose9s, stratifie9s, menteurs, le2ches.Enfin, moi, de9sole9e, mais c’est un corps de me9tier que je ne porte dans mon coeur.Ce qui n’est pas simple.Rien pour vous, bien sfbr, c’est mon expe9rience sur le terrain qui me fait porter un jugement sans concessions.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Animated Social Media Icons Powered by Acurax Wordpress Development Company