fr en
Avertissement !

Ce site est réservé à un public majeur et averti, il propose un contenu à caractère pornographique à des personnes âgées de plus de 18 ans.
En cliquant sur "ENTREE" vous certifiez avoir pris connaissance des obligations suivantes :

- Etre majeur selon les lois françaises et que ces lois vous autorisent à accéder à ce service.
- A ne pas diffuser le contenu de ce service qui est la propriété de l'éditeur.
- A ne pas faire connaître ce service à des mineurs, sous peine de sanctions pénales.
- A ne pas poursuivre l'éditeur de ce service pour toute action judiciaire.

  • logo1
  • logo2
  • logo3
  • logo4
  • logo5
  • logo6
  • controle parental
Shopping

Lingerie HommeMystere : l’énigme de la lingerie pour homme enfin résolue

HommeMystere : l’énigme de la lingerie pour homme enfin résolue

J’avoue. Malgré ma légendaire (mythique !) ouverture d’esprit, je ne sais pas apprécier l’homme en string. Certaines images traumatisantes – un François dans un string lycra sur l’ile de la tentation, un ex (hardcoreux tatoué) dans mon tanga en dentelle sur mon lit – hantent encore mon esprit.

Heureusement, il y a aussi le Rocky Horror Picture Show, (même si tout le monde n’a pas la classe d’un Dr Frank-N-Furter) et je portais mes premiers porte-jarretelles sous un caleçon d’homme, à 15 ans. (Merci Madonna)

HommeMystere nous propose enfin (si, si, enfin) une collection de véritable lingerie adaptée à la morphologie masculine, comme en témoignent beaucoup de clients satisfaits (de l’ex culturiste qui apprécie « l’exceptionnel soutien de sa poitrine surdéveloppée » au mari comblé qui loue « le confort des culottes en dentelle au quotidien »).

Et non, la lingerie pour homme, c’est pas (que) pour les PDs : malgré la bande son dance 80’s so gay de leur première vidéo, certes un peu maladroite, HommeMystere se repositionne vite vers sa clientèle majoritaire, le couple hétéro – certes encore un peu métrosexuel ambiance pyjama party 80’s so gay.
La marque évolue maintenant vers une malicieuse parité libertine dans cette pub romantique, qui renverse les codes du genre et du Genre.

On dira ce qu’on veut, ce sont bien des cris et acclamations de filles qu’on entend pendant ce défilé, et si on y pense, il faut des bollocks pour s’exhiber en lingerie « de fille ».
Passé le choc du premier redneck en string (ouais, quand même, je ne m’y ferai jamais, au string), aucun fou rire nerveux. Le black qui montre ses abdos et fait tressauter ses fessiers, le wolverine qui roule des hanches, leurs sourires aguicheurs, et même le petit chinois en body à pois… ils me donnent de furieuses envies de déchirer LEUR lingerie, pour changer.
Et vous ?

Coralie Trinh Thi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *