fr en
Avertissement !

Ce site est réservé à un public majeur et averti, il propose un contenu à caractère pornographique à des personnes âgées de plus de 18 ans.
En cliquant sur "ENTREE" vous certifiez avoir pris connaissance des obligations suivantes :

- Etre majeur selon les lois françaises et que ces lois vous autorisent à accéder à ce service.
- A ne pas diffuser le contenu de ce service qui est la propriété de l'éditeur.
- A ne pas faire connaître ce service à des mineurs, sous peine de sanctions pénales.
- A ne pas poursuivre l'éditeur de ce service pour toute action judiciaire.

  • logo1
  • logo2
  • logo3
  • logo4
  • logo5
  • logo6
  • controle parental
Edito

Chroniques Interview : KATSUNI

Interview : KATSUNI

Katsuni, commençons par un bref tour côté carrièrecomment es-tu arrivée dans ce milieu ?

Lorsque j’ai commencé le X à 21 ans j’étais étudiante le jour et gogo-danceuse le soir. J’étais avide d’aventures et d’expériences fortes, j’avais envie d’explorer ma sexualité ( ce qui n’a pas changé d’ailleurs lol).  Lorsque Penthouse magazine que j’avais au départ rencontré pour un shoot photo de charme m’a proposé de devenir leur égérie pour leurs films X j’ai saisi l’opportunité. C’était intimidant et excitant à la fois !

Tu es partie faire carrière aux USA, tournes tu encore en France parfois, en as-tu envie ?

La dernière fois  que j’ai tourné en France c’était pour Hervé Bodilis, je voulais vraiment travailler avec lui. Mais voilà des années que j’ai orienté ma carrière X vers les USA et honnêtement il est difficile de revenir ensuite en France. Le marché est plus important là-bas, les conditions de travail meilleures, les opportunités plus nombreuses. J’ai des projets X en France mais avec des artistes mainstream.

Après cette longue carrière si tu avais l’une de tes scènes à nous recommander, laquelle ce serait ?

Une seule ?! Là c’est dur. Je ne peux sélectionner sur le critère du plaisir car il y en a trop et j’ai eu beaucoup de moments forts au cours de ma carrière. Je pense qu’il me faut citer une scène pour mon ami regretté Alain Payet avec qui j’ai tant de bons souvenirs. Citons cette scène avec Steve Holmes dans » L’Affaire Katsumi » qui m’a valu mon 1er AVN award. Je me souviens avoir été effrayée à l’idée de tourner avec Steve qui s’est en fait révélé être adorable. Alain était très fier de cette scène et ce fut mon 1er film Dorcel, le 1er film qui porte mon nom. Le début d’une carrière !

Aujourd’hui tu diversifies tes activités, cours de pole dance, écriture sur ton blog et préparation d’un livre (j’ai ouïe dire !), ligne de lingerie… Quelle est ton actualité ?

Cela fait quelques années que j’ai commencé à me diversifier. Ça fait du bien de suivre ses envies et de s’exprimer de différentes manières ! Beaucoup de belles choses sont à venir pour 2013 et ces prochains mois sont consacrés à cette mise en place. Après une publicité pour Alloresto je suis de retour aux US pour poursuivre les shows et me concentrer sur les défis que je souhaite relever : l’écriture de mon livre, d’une BD, la préparation de mes shows qui nécessitent un entraînement physique intensif.

Allez, passons au côté sexe, as-tu encore des fantasmes et si oui, peux-tu nous en raconter un ?!

Lol Oui bien sûr. Ils se renouvellent en permanence en fonction de mes rencontres , de mes expériences, des petites choses du quotidien. Ma libido n’a jamais été aussi intense qu’aujourd’hui et étant célibataire je me fais d’autant plus plaisir en les concrétisant. Un que je n’ai pas encore réalisé ?  Sortir avec une fille et la regarder jouir avec de bons amants que j’aurais choisis et testés au préalable. Ou encore être l’initiatrice de mises en scènes pour un couple avec qui je ne baise pas mais qui va pouvoir prendre son pied grâce à mon intervention. Leur préparer des jeux de piste, des défis, des rdv et les réunir dans des situations nouvelles. L’idée de faire jouir autrement que par l’image me procure beaucoup de plaisir.

Quel est le type de porno que tu aimes regarder ?

J’avoue ne plus vraiment regarder de porno depuis un petit moment. Le meilleur stimulant pour moi c’est le réel, l’action, et être l’actrice de mes propres fantasmes et mises en scènes. Je me masturbe en pensant à ce que j’ai envie de faire et qu’on me fasse. Et je le réalise assez vite ensuite.

Quel genre de maitresse es-tu au lit ? Enragée.

Sur le site on aime raconter nos fails voire epic fails sexuel, en as-tu un à partager ?

Dans ma vie privée je n’ai pas de souvenirs mais niveau scènes il y a de quoi faire vu certaines situations. J’aime toujours raconter cette fameuse scène tournée en Allemagne où j’étais déguisée en arbre (si si) et où je me suis retrouvée à genoux par accident sur une fourmilière de fourmis rouges alors que je m’acharnais sur le sexe de mon partenaire qui ressemblait quelque peu à un vieux Tom Sawyer. Le lendemain c’était une guêpe qui se plantait sur mes fesses. Souvenir cuisant mais tellement drôle !

 

RETROUVER LES VIDEOS DE KATSUNI

FASHIONISTAS PART 1

IN BED WITH KATSUNI

 

POUR SUIVRE KATSUNI

www.clubkatsuni.fr

www.katsuni.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Social Media Icons Powered by Acurax Web Design Company