fr en
Avertissement !

Ce site est réservé à un public majeur et averti, il propose un contenu à caractère pornographique à des personnes âgées de plus de 18 ans.
En cliquant sur "ENTREE" vous certifiez avoir pris connaissance des obligations suivantes :

- Etre majeur selon les lois françaises et que ces lois vous autorisent à accéder à ce service.
- A ne pas diffuser le contenu de ce service qui est la propriété de l'éditeur.
- A ne pas faire connaître ce service à des mineurs, sous peine de sanctions pénales.
- A ne pas poursuivre l'éditeur de ce service pour toute action judiciaire.

  • logo1
  • logo2
  • logo3
  • logo4
  • logo5
  • logo6
  • controle parental
Edito

Par Sue Ri

Porn is the new black

Voir ses articles

Chroniques L’initiation sexuelle d’une jeune Chinoise #5

L’initiation sexuelle d’une jeune Chinoise #5

Episode 5 :

Une belle surprise

J’avais raconté ma soirée avec R. à Yao Yao (voir ép.4). On s’était bien marrées. Elle m’avait dit que ça la branchait de le rencontrer. Elle aimait bien les plans domination et se faisait une joie de traiter cette lope comme elle le méritait. Avec sa fausse candeur habituelle, mon amie avait terminé en disant qu’elle boirait beaucoup d’eau avant d’aller voir l’Écossais afin d’être sûre de satisfaire tous ses besoins…

Yao Yao sortait toujours avec Belinda laquelle était plus torride que jamais depuis l’arrivée des premières chaleurs du printemps. La Colombienne avait déniché des mini-shorts et des mini-hauts qui mettaient encore plus en valeur ses formes de déesse du sexe et s’éclatait à déambuler dans les hutong attifée de la sorte. Je me demandais comment elle faisait pour ne pas se faire violer à tous les coins de rues. Yao Yao et elle m’avaient invitée à passer la soirée avec elles samedi prochain et j’avais accepté sachant très bien là où elles voulaient en venir.

Tout cela était très cool mais ça ne réglait pas mon problème de mec. Une de fois plus, Yao Yao prit les choses en main. Tous les ans, les écoles de mode organisent des défilés à QiJiuBa, un complexe artistique en périphérie de Pékin. Ces défilés permettent aux facs de présenter les travaux de leurs élèves aux professionnels en quête de nouveaux talents. Après les défilés, les étudiants et les pros de la mode se retrouvent souvent dans des apparts pour faire la fête. Et ces fêtes partent souvent en vrille. Ainsi, l’an dernier, une copine de Yao Yao s’est tapée trois étudiants coréens en même temps. En vraie party animal, Yao Yao me proposait d’aller là-bas pour retrouver son copain Zhang, un gay qui bosse dans la mode qui pourrait nous tuyauter sur les bons plans. L’idée de me taper trois beaux mecs en même temps me branchait évidemment et c’est avec joie que je me retrouvai dans un appart de riche à Chaoyang, où des étudiants chinois et malaisiens prenaient des verres avec le proprio de l’appart, Yang, un ex de Zhang.

Je constatai très vite avec désespoir que les seuls beaux mecs avaient l’air d’être totalement pédés. Ce n’était pas ce soir que… Yao Yao et moi nous sommes mises à picoler encore plus que d’habitude. Vers trois heures, la plupart des étudiants étaient partis sauf deux jolies Malaisiennes et trois beaux pédés Chinois ainsi que Yang, beau mec lui aussi. Yao Yao et moi étions bien bourrées et on a regardé les garçons qui commençaient à se tripoter. Rapidement, ils se sont retrouvés à poil. Ils se sont mis à trois sur le plus jeune de la bande. Yang lui roulait de grosses pelles alors que le premier des gars le suçait tandis que l’autre lui léchait le cul.

Les deux Malaisiennes et moi regardions le spectacle avec intérêt quand, soudain, Yao Yao a traversé la pièce. En un clin d’œil, elle s’est désapée et s’est mise à sucer Yang, qui continuait d’emballer le jeunot. Elle y allait tellement de bon cœur qu’il s’est arrêté de s’occuper du jeune pour se concentrer sur elle. Il semblait hypnotisé par la tête de mon amie qui allait et venait le long de sa bite dans une belle démonstration de deepthroating. Tout à coup, Yang s’est tourné vers les trois autres garçons qui regardaient la scène en se pelotant les fesses et la queue. Je n’ai pas entendu ce qu’il disait mais les trois pédés ont sorti leurs pines et se sont mis à s’astiquer. Comme si elle avait un sixième sens, Yao Yao a empoigné celle du gars le plus proche d’elle et s’est mise à le branler en continuant de sucer Yang.

Découvrez ici une belle scène d’orgie avec Katsuni

La scène me fascinait tellement que je sentais à peine les bisous dans le cou que me faisait une des Malaisiennes. Son amie s’est approchée pour me caresser les fesses. Je me retournais en me disant que, décidément, je plaisais aux lesbiennes. Forte de mon expérience, je me jetais sur les petits seins mats de la première fille. Ils étaient parfaitement proportionnés avec des aréoles et des mamelons plus sombres, presque noirs. Je léchais le tout avec délice alors que la deuxième fille avait passé sa tête sous ma jupe pour me mordiller les fesses et promener ses doigts partout où il fallait. De mon côté, je descendais mes mains vers l’entrejambe de la première où je découvris… une grosse bosse bien dure. Stupeur ! La fille me repoussa alors doucement en souriant pour se déshabiller rapidement et sensuellement, dévoilant une belle petite queue bien dure. Son amie avait fait de même et je me trouvais tout à coup cernée par deux splendides jolies bites de trans. J’étais bouche bée. Ce détail n’échappa pas à la « fille » qui me faisait face. Elle s’approcha, toujours souriante, et enfonça sa petite bitte brune dans ma bouche.

Une fois passée la surprise initiale, je trouvais la situation hyper-excitante. J’avais déjà vu des films X avec des trans et je fantasmais sur l’idée d’un plan à trois avec une shemale et un beau mec. Je me mis à lécher cette jolie bite doucement tout d’abord, puis de plus en plus vite. C’est que l’autre « fille » m’avait attrapé par ma queue de cheval et s’était mise à caresser ma chatte avec sa bite. Du coin de l’œil, j’avais eu le réflexe de vérifier qu’elle avait mis une capote et, rassurée, je me suis concentrée sur l’action. Elle s’est enfoncée en moi lentement, parfaitement comme il fallait, et s’est mise à me baiser alors que je continuais de sucer son amie qui faisait des va-et-vient de plus en plus brusques avec son bassin. On a joui tous les trois en même temps. Quand j’ai rouvert les yeux, tous les pédés étaient en train d’éjaculer sur Yao Yao. Mon amie était couverte de sperme, dans un bukkake aussi spectaculaire qu’improvisé ! La bouche pleine du sperme de Yang, Yao Yao s’est relevée et lui a roulé une grosse pelle. C’était une soirée magnifique, tout ce qu’il me fallait pour oublier un instant mes problèmes sentimentaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Social Media Icons Powered by Acurax Website Redesign Experts