fr en
Avertissement !

Ce site est réservé à un public majeur et averti, il propose un contenu à caractère pornographique à des personnes âgées de plus de 18 ans.
En cliquant sur "ENTREE" vous certifiez avoir pris connaissance des obligations suivantes :

- Etre majeur selon les lois françaises et que ces lois vous autorisent à accéder à ce service.
- A ne pas diffuser le contenu de ce service qui est la propriété de l'éditeur.
- A ne pas faire connaître ce service à des mineurs, sous peine de sanctions pénales.
- A ne pas poursuivre l'éditeur de ce service pour toute action judiciaire.

  • logo1
  • logo2
  • logo3
  • logo4
  • logo5
  • logo6
  • controle parental
Edito

Par Billy

I love porn more than I love people anyway.

Suivre son twitter

Voir ses articles

Chroniques La Nuit Dèmonia

La Nuit Dèmonia

Il fait chaud. Les uns après les autres, des corps tombent, (s’)abandonnent. La guerre ? Non, la plus sexy des soirées de l’année, la ténébreuse et tumultueuse Nuit Dèmonia.

La Nuit Dèmonia est LE rendez-vous fétiche annuel. Fondée en 1993, elle a aujourd’hui élu domicile aux prestigieuses Crayère des Montquartiers. Chaque année, elle regroupe plusieurs centaines de chanceux (1875 pour l’édition 2015) venus du monde entier.

Évoluer en milieu fétiche, ne serait-ce que pour une soirée, c’est tentant, mais encore faut-il en connaître les codes. Nous vous avons concocté un petit guide pratique de survie en Nuit Dèmonia.

In latex we trust

Ici, ce n’est pas la frimousse qui compte mais le vêtement. En effet, la Dèmonia a un dress code strict. Si vous n’êtes pas vêtue de vinyle, cuir ou latex, la soirée vous est strictement interdite. L’occasion de se défaire de ses complexes et d’oublier sa pudeur dans des tenues scandaleuses.

La domination, jeu d’initié

On peut remarquer, lorsque l’on se faufile dans les étroits recoins sexy du donjon, des hommes, seuls, appuyés contre le mur, qui cherchent des yeux. Chercher oui, mais pas n’importe qui : leurs maîtresses d’une nuit ! Car oui, ces messieurs font partie du clan des soumis. Mais attention ! Si, nous les filles,nous aimons parfois faire nos princesses donneuses d’ordres, nous n’avons pas forcement la carrure des dominas. Car être dominatrice ne s’invente pas: ça s’apprend, se maitrise et se pratique. Plutôt que d’ordonner au soumis de lécher vos pieds en ricanant, mieux vaut admirer le savoir faire nos fascinantes initiées.

Welcome to the (jungle) zone anti-relou

Beaucoup de femmes craignent les milieux fétiches, avant tout par peur d’être obligée de, d’être forcée. A tort. La Nuit Démonia est un temple de respect. Ici, on vous demandera la permission de vous parler, de vous lécher les orteils, de vous donner du plaisir.. Vous êtes en contrôle.

On ouvre grands ses yeux

La Nuit Dèmonia est un grand spectacle. Les shows y sont délicieux et toujours plus surprenants. Art du shibari, espace BDSM en duo, secret room pour couples, grande parade, tout est mis en place pour vous en mettre plein les yeux et vous faire vivre une expérience aussi agréable que surprenante.

Demonia zombie boy

Demonia fetish

Demonia soumis

On se laisse volontiers transporter dans un univers dont le thème est toujours choisi avec soin. On y croise de séduisantes créatures de nuit, des personnalités célèbres de la scène fétiche, mais aussi pornographique. On s’approche doucement avec de grands yeux admiratifs, fasciné par une nouvelle forme de beauté jusqu’alors inconnue. On se perd vite, on s’oublie.

La vérité, c’est que les seuls vrais conseils que l’on pourrait vous donner serait de vivre l’instant et surtout, de vous amuser !

Rendez-vous l’année prochaine.

Demonia girl

La Nuit Dèmonia, un évènement présenté par La boutique Démonia, 22 avenue Jean Aicard, Paris, France

Crédits photo. © LSK

Source: .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *